Piedicroce

Présentation

PIEDICROCE  ( vallée d’Orezza)

A découvrir pour son passé politique et culturel prestigieux !

Piedicroce possède deux hameaux bien distincts : Fontana et Pastoreccia.

La grande église paroissiale Saint Pierre et Saint Paul, de style baroque datant du XVIIème siècle, est classée.

Son clocher, relativement haut et composé d’ouvertures doubles en arcade à chaque étage et sur chacun des quatre côtés, est cerné par quatre figures papales gardant les quatre points cardinaux. L’intérieur de l’église est recouvert de peintures monumentales et recèle de nombreuses boiseries ainsi qu’une vingtaine de statues religieuses. L’église possède plusieurs trésors (tableaux, objets du culte) ainsi que le plus ancien orgue de Corse. Un panneau peint, classé, intitulé « Vierge à l’enfant entourée d’anges musiciens » compose le haut du maître-autel.. Le bâtiment est imposant car, outre l’église, il comprend plusieurs étages d’appartements et salles diverses, anciennement presbytère et dépendances, ainsi que la chapelle Sainte Dévote qui, sous son appellation exacte « chapelle de confrérie de pénitents Sainte-Dévote », date de 1751. La façade ainsi que l’intérieur sont agrémentés de fresques peintes. Les murs de la nef sont équipés de chaque côté de stalles ou rangées de sièges, en châtaignier tourné et sculpté, liés les uns aux autres et permettant de diviser les membres de la confrérie en deux groupes pour le chant ou la récitation alternative des psaumes de l’office divin. Deux autres chapelles se partagent les deux hameaux.

Chapelle Sainte Devote

La petite chapelle Saint Césaire, (Pastoreccia),  construite en 1632, dont le mur supportant l’autel unique est recouvert de fresques en guise de retable et la chapelle Saint Joseph (Fontana) dont la charpente en bois reste apparente.

Mais le lieu le plus caractéristique de la commune est le couvent d’Orezza,( appelé de son nom complet : couvent Saint François de Piedicroce d’Orezza) Haut lieu de l’histoire de la Corse, fondé en 1485 par des observantins, Il passa plus tard aux mains des franciscains qui y édifièrent, vers le XVIIème siècle, une église immense dotée de six chapelles. Il devint l’un des lieux phares de la lutte de la Corse contre la République de Gênes. Plusieurs consultes (assemblées consultatives, « cunsulte » en corse) se tinrent au couvent d’Orezza et en firent l’un des lieux les plus importants de l’indépendance de la Corse. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les occupants italiens avaient transformé le couvent en dépôt de munitions qu’ils ont fait sauter à l’approche des Allemands venus occuper le canton en1943. Les dégâts furent considérables. Ce qui amena les pouvoirs publics  à refuser le classement du couvent aux Monuments Historiques.

Plus important village de la piève d’Orezza, le patrimoine bâti typique de Castagniccia  est considérable. Certains quartiers portent des noms : U Santu, Piantone, U Caracutu, Case Suttane, Case Suprane .. Plusieurs maisons-tours (casatorra) se dressent à l’intérieur du village et des deux hameaux. Beaucoup de passages voûtés sous les maisons ont été conservés, certains pour passer du côté jardin ou « côté cour », d’autres pour passer d’une ruelle à l’autre … Certaines anciennes enseignes restent presque visibles, témoignages de la vie trépidante d’avant. De nombreuses demeures présentent des pierres en dépassement, encastrées et alignées verticalement, sur certaines façades. C’était un signe de propriété, les pierres pointent vers un bâtiment ou un terrain appartenant au maître des lieux. Les linteaux sont particulièrement anciens, l’on y trouve beaucoup de simples poutres de châtaignier au-dessus des portes, ou bien une traverse en pierre brute …. La commune possède encore des fours à pain individuels et collectifs dont certains sont très bien restaurés. La plupart servent lors des festivités de village où les habitants sont invités à venir faire cuire leur repas sur place. Il existe à Piedicroce une ancienne maison de notable à fresques, du XVIIème siècle. Gustave Flaubert y a séjourné et en parle dans son livre « Voyage en Corse ». Cinq pièces ont été ornées de peintures rappelant les instruments de musique peints sur l’orgue de l’église. Enfin, la commune ne compte pas moins de six fontaines et lavoirs.

Il existe une maison des services publics abritant la Mairie, l’école primaire et la poste. Vous y trouverez des gîtes ruraux, l’hôtel-restaurant « le Refuge » ainsi qu’un bar ouvert en saison estivale.

Fontana

Texte et photos : Catherine Geyschläger / Sources : Simone Don Simoni

Coordonnées

Adresse : Maison des services publics
20229 Piedicroce

Contact : 

Tél : 04 95 35 81 86

Fax : 04 95 35 85 45

Mail :

mairiepiedicroce@orange.fr

Permanences :

Le Mercredi : de 14h00 à 17h00