Quercitello

Présentation

QUERCITELLU   ( QUERCITELLO,  vallée d’Ampugnani)

A découvrir pour sa magnifique montée au Mont San Petrone et sa foire du Col de Prato !

Quercitello  (qui signifie « Petit chêne » en Corse) est un village de crête, surplombant la commune de La Porta. Il possède un petit hameau, également construit sur une crête : Stoppia Nova, ainsi qu’un hameau situé au col de Prato et qui ouvre le passage vers la région du Rostino. Le bâti traditionnel de Castagniccia y est très bien représenté mais c’est surtout son bâti religieux qui fait la richesse de la commune.

Stoppia Nova

 

L’église Saint Charles Borromée

 

L’église Saint Charles Borromée  se trouve sur la place du village.  Sa construction date de la fin du XVIIème siècle. Remaniée au cours de la seconde moitié du siècle suivant, elle deviendra église paroissiale au début du XXème siècle. Sa particularité : une fresque remarquable placée au-dessus du maître-autel, sous l’arcade du fond de l’abside, représentant Saint Charles Borromée, dans sa dalmatique rouge agrémentée d’une jupe blanche, à bord de dentelle, autour de la taille. Surplombant la nef, il nous gratifie d’un signe de la main tel le Pape saluant ses fidèles au balcon du Vatican. – A ceux qui l’encourageaient à se reposer ? Saint Charles répondait « Pour éclairer, la chandelle doit se consumer » ! – De nombreux objets religieux et tableaux ornent cette église et notamment un intéressant tabernacle en châtaignier, tourné, mouluré, peint, décoré en relief, marqueté …production d’ateliers conventuels capucins. Autre objet rare, un antependium, toile peinte ornée sur son bord supérieur par une guirlande de roses, surplombant le Christ mort étendu sur un linceul dont les bords sont retenus par deux anges.

 

L’église Notre Dame du Mont Carmel ou église de la Vierge du Mont Carmel (l’un des divers noms de la Vierge Marie)  se trouve dans le hameau de Stoppia Nova. Edifice classé aux Monuments Historiques, sa construction a été réalisée au milieu du XVIIIème siècle, à l’emplacement d’une ancienne chapelle. Elle a ensuite été restaurée à la fin du XXème siècle. Elle est faite de schiste et couverte de lauzes. De style baroque, à fresques, les décors sont peints et stuqués et elle possède de nombreux tableaux et objets religieux dont un nombre impressionnant de chandeliers d’autels et chandeliers Pascal répartis dans ses quatre chapelles latérales.

La Chapelle Saint Cyprien (San Cipriano) est inscrite aux Monuments Historiques. Eglise du milieu du Moyen Age, remaniée au cours de la seconde moitié du XVIIème siècle, elle a bénéficié d’une ultime remise en état à la fin du XXème siècle. Formée d’une nef unique, elle est en pierre de taille, couverte de lauzes (ardoise) et présente une charpente apparente en châtaignier. Sa porte latérale, sculptée, est surmontée d’un linteau en pierre, également sculpté, représentant deux serpents entrelacés qui se mordent la queue. A l’intérieur, se trouve une chaire, stuquée et recouverte d’ornementations colorées, ainsi que les restes d’une fresque du XVème siècle. ,A noter également, des bancs de fidèles en châtaignier, datant de la fin du XVIIIème siècle.

Une chapelle funéraire, privée, plus récente, se trouve sur le chemin rejoignant St Cyprien. Elle est coiffée d’un ange dressé vers le ciel et jouant de la trompette.

 

Mais le plus ancien patrimoine religieux du village de Quercitello est sans aucun doute la petite chapelle San Petru d’Accia (St Pierre) et quelques ruines en pierre de taille autour d’elle qui constituent tout ce qu’il reste de la première basilique de Corse, bâtie sur la pente Nord du Mont San Petrone appelé anciennement mont Nigheuno ( à 1070 mètres d’altitude). A la fin du VIème siècle, Pierre, évêque d’Aléria,  recevait du pape Grégoire Ier la mission de construire cet édifice. En 598, la basilique était ouverte au culte, dotée  trois ans après d’un presbytère annexé au bâtiment principal. On y accède par un sentier partant du col de Prato pour le sommet du San Petrone (1.767 m, point culminant de la Castagniccia) et traversant une magnifique forêt de hêtres tout au long du chemin, pour découvrir un superbe panorama au sommet.

Etant donné la richesse de l’histoire religieuse de Quercitello, le bâti traditionnel présente également quelques maisons restaurées à l’identique, possédant, visibles en façades, dans le village et dans le hameau de Stoppia Nova, quelques niches mangeoires, des niches urinales et quelques pierres d’écoulement d’évier en débord ainsi que des corniches en cavet (XVIIème siècle).Sur la place centrale, se trouve une fontaine polygonale à quatre becs verseurs.

Une foire artisanale et agricole, nommée « Fiera di a Bocca di u Pratu »  car elle se déroule sur le site du même nom, créée l’animation rurale pendant deux jours de week-end, chaque année à la fin du mois de juillet.

Vous pouvez séjourner à Quercitello dans des gîtes ruraux, dont un, à Stoppia Nova, possède un moulin. Vous pouvez vous restaurer en période estivale dans un restaurant pizzeria (Col de Prato).

 

Texte et photos : Catherine Geyschläger / Source : Jean-Paul Taddei

Coordonnées

Adresse : 

Quercitello
20237 QUERCITELLO

Contact : 

Tél : 04 95 39 42 98

Permanence

Le Mercredi : de 15h00 à 18h00

Le Samedi : de 15h00 à 18h00